L'Agirc-Arcco réfléchit à une évolution de son allocation

le
1
(NEWSManagers.com) - Rien n'est définitivement arrêté mais l'Agirc-Arrco réfléchit à une évolution de son allocation stratégique qui pourrait se traduire par une diversification accrue, a indiqué le 11 mars le directeur financier des régimes de retraite complémentaire obligataire des salariés du privé Agirc-Arrco, Pierre Goubeault, à l'occasion d'une conférence organisée par Aberdeen.

L'orientation stratégique d'une allocation de 30% pour les actions et de 70% pour les obligations est certes maintenue. Mais dans la partie taux par exemple, une évolution semble souhaitable compte tenu de la dégradation des notations souveraines qui entraîne une moindre diversification. Une plus grande place pourrait être accordée au crédit ou encore à la dette émergente notée BBB.

Par ailleurs, les obligations convertibles, actuellement logées dans la partie taux, pourraient se retrouver dans la partie actions.
Reste à arrêter définitivement de telles modifications qui n'iront pas, semble-t-il, jusqu'à une ouverture vers le crédit high yield. Toutes ces pistes de réflexion sont en tout cas examinées à la loupe et pourraient déboucher, peut-être dans quelques mois, sur des modifications réglementaires significatives qui permettront de mieux faire face aux contraintes de passif.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2941863 le mardi 17 avr 2012 à 12:51

    Agirc ferait bien de donner les chiffres, entre : Cotisations et ce qu'il y a actuellement dans les caisses ... juste de quoi se faire une idée du montant que chacun pourrait toucher.