L'agence SP confirme la note des Etats-Unis après l'élection de Trump

le
1

L'agence SP Global Ratings a confirmé jeudi la note "AA+" accordée à la dette des Etats-Unis, estimant que les institutions américaines étaient suffisamment solides pour compenser "le manque d'expérience" et les "incertitudes" sur le programme du président américain élu Donald Trump.

Le Républicain, qui a remporté mardi une victoire inattendue face à la candidate démocrate Hillary Clinton après une campagne particulièrement violente, prendra ses fonctions en janvier.

"Nous supposons que la solidité des institutions établies depuis longtemps et que le système robuste de pouvoirs et contre-pouvoirs des Etats-Unis soutiendront la mise en oeuvre des politiques dans l'administration Trump, malgré le manque d'expérience dans des fonctions publiques du président élu, qui soulève des incertitudes sur les mesures proposées", indique l'agence SP Global Ratings (ex-Standard and Poor's) dans un communiqué.

"La solidité du crédit des Etats-Unis repose notamment sur son économie diversifiée et résiliente, la flexibilité importante de ses programmes économiques, et son statut unique d'émetteur de la principale monnaie de réserve dans le monde", remarque SP.

L'agence, qui ne prévoit pas de modifier sa note à court ou moyen terme, met toutefois en avant le niveau élevé de la dette de l'Etat et "l'incertitude désormais plus importante sur sa trajectoire".

Le programme économique du candidat Trump table particulièrement sur des réductions d'impôts massives, des dépenses d'infrastructures et un creusement du déficit budgétaire.

L'agence avait retiré à l'été 2011 les Etats-Unis du club très fermé des pays dotés de la note "AAA" après de longs mois de blocage politique sur le relèvement du plafond de la dette.

Dans une réaction à chaud, l'agence Moody's a estimé mercredi que l'élection de Trump aurait des conséquences sur les entreprises de divers secteurs au vu des propositions affichées sur le commerce international, la régulation financière, la santé, l'immigration et les impôts sur les sociétés.

L'agence Fitch a de son côté indiqué que l'arrivée de Trump à la Maison Blanche "n'a pas d'implication à court terme" sur la note "AAA" qu'elle accorde au pays. A moyen terme toutefois, les propositions économiques et budgétaires de Trump pourraient avoir un impact négatif "si elles sont entièrement mises en oeuvre", a prévenu Fitch.

jum/fpo/ggy


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9163545 il y a un mois

    Gonflé comme argument !

Partenaires Taux