L'agence de notation Moody's plus optimiste pour l'Union européenne

le
2
L'agence de notation Moody's plus optimiste pour l'Union européenne
L'agence de notation Moody's plus optimiste pour l'Union européenne

Un bon point pour les finances de l'Union européenne (UE). L'agence de notation américaine Moody's a confirmé dans la nuit de vendredi à samedi, sa note du triple A pour l'Union européenne, ce qui permet en théorie d'emprunter à plus bas coût auprès des marchés. Pendant la crise, épaulée par le Fonds monétaire international (FMI), l'Union européenne avait dû se porter au secours de plusieurs pays de la zone euro (Grèce, Irlande, Portugal, Chypre) en les renflouant à coups de milliards d'euros de prêts entre 2010 et 2011 pour leur éviter la faillite. Or, le fait d'avoir pu emprunter à des taux préférentiels a permis de ne pas accroître davantage le crise de la dette dans la zone euro.

L'agence a donc relevé de «négative» à «stable» la perspective de l'UE. En clair, elle estime que les risques sur l'état des finances de la zone euro sont en «diminution» avec la sortie à la mi-2013 de la période de récession.

La France sous surveillance

Plusieurs signes sont positifs : l'agence invoque «une amélioration de la solvabilité» des principaux Etats-membres de l'UE qui ont été mis à contribution lors des plans de sauvetage. L'agence a aussi déjà relevé de «négative» à «stable» les perspectives de plusieurs pays européens jouissant du «triple A» comme l'Allemagne et les Pays-Bas.

Par ailleurs, Moody's note que l'Irlande a été la première à s'affranchir de l'assistance financière internationale en décembre et doit bientôt être rejointe par le Portugal. Selon l'agence, les risques que ces deux pays ne parviennent pas à rembourser leurs prêts au fonds de secours de l'UE sont beaucoup moins importants. Cet optimisme est aussi valable pour l'Espagne et l'Italie, qui ont bénéficié de plans de recapitalisation bancaire.

Toutefois, Moody's pointe l'existence de problèmes «persistants» qui menacent les vingt-huit. En particulier pour la France que la Commission de Bruxelles vient de placer sous ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4328752 le samedi 15 mar 2014 à 11:05

    Trop marrant, alors que les dettes s'envolent , que le chômage n'arrête pas de croître, Moody's donne une bonne note ce qui permettra à l'U.E de creuser toujours plus profond en empruntant toujours plus.PTDR !!

  • rjd01 le samedi 15 mar 2014 à 10:02

    Avec Sarkozy, la France sauvait l'Europe, avec Hollande, la France est devenue le problème de l'Europe. Qu'ils démissionnent ces assoiffés de pouvoir incompétents ou virons-les, au fond c'est nous qui les payons !!!