L'âge du père influe sur des gènes de l'autisme

le
0
De nouvelles mutations sont présentes chez 14 % des enfants autistes.

Il s'agit d'une découverte qui pourrait expliquer pourquoi l'autisme semble plus fréquent lorsque le père est âgé. On sait en effet qu'un père dans sa quarantaine a six fois plus de risque d'avoir un enfant autiste qu'un père âgé d'une vingtaine d'années, mais on ignorait jusque-là pourquoi.

Trois équipes de recherche, l'une du Harvard-MIT Broad Institute, la seconde de l'université de Yale et la troisième de l'université de Washington ont publié leurs travaux simultanément le 4 avril dans l'édition online de la prestigieuse revue internationale Nature.

Les résultats, basés sur l'analyse d'une partie importante (codante) du génome de 549 familles, vont dans le même sens: des mutations de novo (spontanées), c'est-à-dire qui n'existaient pas chez les parents, pourraient expliquer jusqu'à 15 % des cas d'autismes de ces familles. Par ailleurs, un enfant porteur de ces mutations a un risque d'autisme multiplié par 5 à 20. Enfin, ces mutation

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant