L'AG de MPI valide le retour dans le giron de Maurel & Prom

le
0
    * Validation du projet après modification des parités 
    * Des minoritaires de MPI ont vivement critiqué l'opération 
    * Maurel & Prom-MPI veut participer à la consolidation du 
secteur 
 
 (Actualisé avec AG de Maurel & Prom) 
    PARIS, 17 décembre (Reuters) - Les actionnaires de MPI 
 MPNG.PA  ont approuvé jeudi à 67,93% l'absorption du groupe 
pétrolier par son ancienne maison mère Maurel & Prom  MAUP.PA , 
censée permettre aux deux sociétés de se renforcer dans un 
contexte de forte baisse des prix du brut et de participer à une 
consolidation du secteur qu'elles jugent inéluctable. 
    Egalement approuvé jeudi par les actionnaires de Maurel & 
Prom, le projet va pouvoir être mené à son terme après une 
nouvelle modification de la parité de fusion entre le groupe et 
son ex-filiale nigériane pour tenir compte de l'impact de la 
chute des prix du baril sur leurs cours de Bourse. 
    MPI a ainsi baissé la parité à 1,5 action MPI pour une 
action Maurel & Prom, après le versement par MPI d'un dividende 
de 0,45 centime par action, contre 1,75 action MPI par action 
Maurel & Prom précédemment.  ID:nL8N1440HT  
    L'opération, vivement contestée par certains actionnaires 
minoritaires de MPI qui en rejettent notamment les termes, doit 
permettre au nouvel ensemble de renforcer son bilan et ainsi 
l'armer pour participer à un regroupement des sociétés de taille 
moyenne du secteur, que Maurel & Prom juge inéluctable. 
 ID:nL5N1131I0   ID:nL8N14528G  
    "On s'inscrit dans un système auquel tout le monde 
réfléchit(...), il faut que nous y gardions notre place et que 
nous y jouions un rôle", a déclaré lors de l'assemblée générale 
de MPI son président et premier actionnaire, Jean-François 
Hénin, également PDG de Maurel & Prom. 
    "Pour nous, c'est une nécessité absolue de participer à ce 
jeu de chaises musicales dans lequel (les acteurs de taille 
moyenne) vont se marier à deux, à trois ou à quatre, il ne faut 
pas perdre notre tour", a-t-il ajouté.  
    Jean-François Hénin a rejeté la demande de certains 
actionnaires de reporter l'opération, soulignant que le futur 
ensemble Maurel & Prom-MPI n'aurait alors probablement plus la 
"capacité de négocier" et qu'un tel report serait coûteux. 
    "Moi qui passe mon temps depuis 18 mois à discuter avec des 
fiancées potentielles du monde entier, je n'ai pas vu de société 
qui présentait (...) un rapport qualité-prix supérieur à ce que 
représente Maurel & Prom aujourd'hui", a également dit 
Jean-François Hénin. 
    La finalisation du projet de fusion avec MPI est prévue le 
23 décembre. 
    L'action Maurel & Prom accuse une baisse de 64,45% depuis le 
début de l'année tandis que MPI se replie de 26,47% environ.    
 
 (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez et Matthieu 
Protard) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant