L'Afrique, terre de mission devenue vivier du catholicisme

le
0
Et si le pape venait d'Afrique ? Comme à chaque élection depuis la mort de Paul VI, la question se pose.

D'un pur point de vue comptable, un tel choix aurait du sens. Le siècle écoulé fut celui d'un christianisme noir. Le Continent est passé en cent ans de 1 % de la communauté catholique (1 million de personnes) à 16,1 % avec plus de 180 millions de fidèles. La République démocratique du Congo ( RDC) est désormais l'un des pays comptant le plus de catholiques au monde. Ce constat fait, «il est néanmoins difficile de parler de L'Église d'Afrique», souligne Pierre Diarra, rédacteur en chef de Mission de l'Église. «Elle est très diverse car les pays dans lesquels elle se trouve sont très divers. Ils vont de pays à majorité musulmane, comme le Sénégal, à des pays à forte densité chrétienne», détaille-t-il.

Ce dynamisme et cette diversité ont été pris en compte par le Saint-Siège. Dès 1969, Paul VI effectuait une visite en Ouganda, la première d'un pa...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant