L'Afrique est dans l'Histoire et est l'avenir, répond Hollande

le
2

DAKAR, 29 novembre (Reuters) - François Hollande a affirmé samedi à Dakar que l'Afrique était entrée dans l'histoire et était "aussi une partie de notre avenir", dans une réponse au discours prononcé il y a sept ans par Nicolas Sarkozy dans la capitale sénégalaise. En juillet 2007, quelques semaines après son élection à la présidence française, Nicolas Sarkozy avait provoqué une polémique en déclarant, à Dakar, que "l'homme africain (n'était) pas assez entré dans l'histoire". Samedi, François Hollande s'est livré à un plaidoyer contraire, le jour même où son prédécesseur espérait reprendre la présidence de l'UMP afin de briguer à nouveau l'Elysée en 2017. "Je n'oublie pas que l'Afrique, c'est le berceau de l'humanité. C'est l'Afrique qui a fait notre propre histoire, l'histoire de l'humanité", a-t-il dit en sortant du cimetière où est enterré le premier président de la République du Sénégal, Léopold Sédar Senghor. "Ensuite, c'est l'Afrique qui montre qu'elle va être le grand continent de l'avenir. Parce que c'est ici en Afrique que vont se produire les plus grandes évolutions", a-t-il ajouté. "L'Afrique est non seulement dans l'histoire mais l'Afrique est, si je puis dire, aussi une partie de notre avenir". (Elizabeth Pineau, avec Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye le samedi 29 nov 2014 à 20:28

    Dans la préhistoire, aucun doute. Mais en est-elle sortie ?

  • LeRaleur le samedi 29 nov 2014 à 19:47

    Ben voyons, à voir ce qui débarque à Lampedusa, y'a du mouron à se faire.