L'Afrique du Sud rejoint les Bric

le
0
La Chine, qui assure la présidence tournante des Bric, a invité l'Afrique du Sud à se joindre à ce groupe de grands pays émergents associant le Brésil (B), la Russie (R), l'Inde (I) et la Chine (C).

Il ne faudra plus parler de Bric mais de Brics. Le 24 décembre, la Chine, qui assure la présidence tournante des Bric, a invité l'Afrique du Sud à se joindre à ce groupe de grands pays émergents associant le Brésil (le B), la Russie (le R), l'Inde (le I) et la Chine (le C). Un «S» supplémentaire pour «South Africa» complétera le sigle. Cette information a été confirmée par le chef de la diplomatie chinoise, Yang Jiechi, et par la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Maite Nkoana-Mashabane. «Hu Jintao (le chef de l'État chinois) a également adressé une lettre au président sud-africain, Jacob Zuma, l'invitant à assister au troisième sommet des dirigeants des Brics au premier trimestre 2011 en Chine», a précisé la ministre sud-africaine.

Imaginé en 2001 par les équipes de gestion d'actifs de Goldman Sachs, le concept de Bric est devenu par la suite une réalité politique. Tenant désormais des sommets réguliers, le groupe fait entendre s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant