L'Afrique du Sud échoue sur le recyclage des pneus

le
1
(Commodesk) Le projet de recycler dix millions de pneus jetés chaque année en Afrique du Sud est retourné dans les cartons, une semaine après son lancement. En cause, le défaut de concertation avec l'industrie et les consommateurs, et la réglementation insuffisante de ce nouveau secteur économique.

Jusqu'ici, les pneus sont brulés, ou abandonnés en décharge, sans souci de l'environnement. Soixante à cent millions de vieux pneus pourraient être rechapés, servir de combustible à l'industrie, ou être agglomérés dans les chaussées. Le recyclage réduirait de 50.000 tonnes le volume de déchets à traiter, tout en profitant à la sécurité routière en évitant le retour dans le circuit de pneus dangereux.

Le projet générerait 15.000 emplois réguliers, contre 5000 jobs informels aujourd'hui, mais il fait de l'ombre aux industriels du secteur, comme Goodyear ou Bridgestone, qui vendront moins si des pneus sont rechapés. La taxe prévue de 22 centimes d'euros par kilo de pneu devrait rapporter 600 millions de rands (58 millions d'euros) mais elle déplait aux transporteurs qui devront la supporter.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • celiane le dimanche 26 fév 2012 à 14:27

    En voilà une loi a pondre sur les tentatives de revaloriser un produit en fin de vie. Interdire comme la loi américaine anti-trust, d'avorter des projets positifs. Nous allons vers le recyclage dans tout les secteurs de l'industrie, il nous faut réfléchir sur le bien fondé des pensées du vieil adage. citation : Le coupable est celui à qui le délit profite.