L'Afrique attire les capitaux émergents 

le
0
Entre 2003 et 2010, le continent africain est passée de 338 nouveaux projets d'investissement direct à l'étranger à 633. Cette tendance devrait encore s'accélérer dans les prochaines années.

Forte de sa croissance dynamique, de son énorme potentiel démographique, de ses sous-sols gorgés de matières premières, l'Afrique séduit de plus en plus les investisseurs. Comme en témoigne une étude d'Ernst & Young sur l'attractivité du continent, qui se base sur des résultats quantitatifs et une enquête réalisée auprès de 562 dirigeants de multinationales. Il ressort qu'entre 2003 et 2010 l'Afrique est passée de 338 nouveaux projets d'IDE ­(investissement direct à l'étranger) à 633, soit une progression de 87 %.

Cette tendance devrait encore s'accélérer dans les prochaines années, anticipe le cabinet de conseil, qui table sur 150 milliards de dollars de flux d'investissement d'ici à 2015. «En dépit des incertitudes liées aux changements sociaux profonds et aux instabilités politiques ­récentes», commente Marc Lhermitte, associé Ernst & Young. De fait, les pays d'Afrique du Nord - Égypte, Maroc, Libye, Tunisie, Algérie - figurent parmi les p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant