L'Afghanistan se tourne vers l'Inde pour des hélicoptères militaires

le
0

KABOUL/NEW DELHI, 6 novembre (Reuters) - L'Afghanistan devrait se procurer quatre hélicoptères d'attaque auprès de l'Inde afin de contenir une insurrection taliban qui prend de l'ampleur, un accord modeste en taille mais symptomatique de la volonté de Kaboul d'élargir le cercle de ses alliés au risque de froisser le Pakistan. Après son élection en septembre 2014, le président afghan Ashraf Ghani a un temps repoussé les propositions d'assistance militaire indiennes, soucieux alors de restaurer les relations avec le Pakistan. Il y a un peu moins d'un an, Ashraf Ghani et le Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif s'étaient engagés à renforcer leurs relations dans les domaines de la sécurité et du commerce. ID:nL6N0T50GH Pendant des années, l'Afghanistan et le Pakistan se sont mutuellement accusés de déstabilisation. Les deux voisins se sont reprochés d'abriter sur leur territoire les insurgés taliban, qui opèrent de part et d'autre de la frontière. Une série d'attentats à la bombe à Kaboul, qui, selon le président afghan, ont été préparés au Pakistant et l'encerclement par les taliban d'une série de grandes villes ont conduit Kaboul à accélérer la quête de soutiens. Le conseilller à la défense nationale afghan Mohammad Hanif Atmar doit se rendre à New Delhi ce week-end pour finaliser le transfert d'hélicoptères Mi-25, de fabrication russe. (James Mackenzie et Sanjeev Miglani, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant