L'Afghanistan n'a toujours pas de ministre de la Défense

le , mis à jour à 15:03
0

KABOUL, 4 juillet (Reuters) - Le Parlement afghan a refusé samedi d'approuver la nomination au poste de ministre de la Défense du troisième candidat choisi par le gouvernement, poursuivant un blocage qui dure depuis neuf mois alors que les forces armées affrontent les taliban à une cinquantaine de kilomètres seulement de Kaboul. L'incapacité du président Ashraf Ghani à boucler la formation de son gouvernement depuis son entrée en fonctions en septembre dernier est vivement critiquée dans le pays et le vote de samedi était considéré comme un test de son influence sur les parlementaires. Mais Mohammed Masoom Stanikzai n'a recueilli que 84 des 107 voix nécessaires pour être officiellement nommé ministre de la Défense. Il a été désigné ministre par intérim fin mai. Le premier postulant avait été refusé par le Parlement en janvier et le deuxième a retiré sa candidature avant même qu'elle soit soumise au vote. L'armée afghane reste donc privée d'une direction solide alors qu'elle tente de repousser une offensive des taliban dans la province de Wardak, à environ 50 km à l'ouest de la capitale, selon des informations publiées par les services du gouverneur de la province. Au moins 24 membres des forces de l'ordre ont été tués en deux jours et les combats se poursuivent, a précisé le communiqué. (Jessica Donati et Mirwais Harooni; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant