L'afficheur JCDecaux résiste bien grâce à l'Asie 

le
0
Le leader mondial de la communication extérieure fait face à un ralentissement en Europe.

Pas de doute, le modèle économique de JCDecaux continue de faire ses preuves. Au premier semestre, le chiffre d'affaires du groupe français, leader mondial de la publicité extérieure, affiche une croissance organique (hors acquisitions et effets de change) de 5,8%, à 1,17 milliard d'euros, supérieure à celle du secteur de la communication, qui se situe entre 3 et 4%.

La progression reste solide grâce à une bonne répartition des activités. Le dynamisme de la zone Asie-Pacifique, qui représente 19% du chiffre d'affaires et a enregistré une croissance de près de 20%, mais aussi du reste du monde (Moyen-Orient et Amérique latine notamment) a permis à JCDecaux de compenser la faiblesse de l'activité en France (+0,6%). Cette dernière pèse encore un quart du chiffre d'affaires. De même, l'Europe du Sud (Portugal, Espagne et Italie) continue de souffrir.

Parmi les grands métiers de JCDecaux, le recul de l'activité dans l'affichage (-3,7% en données publiées) est contr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant