L'afficheur français Défi quitte Clear Channel

le
0
Le spécialiste de l'enseigne spectaculaire reprend son indépendance pour accélérer sa croissance.

Le gigantesque logo Siemens sur la tour Pleyel à Saint-Denis, celui de Bayer au-dessus d'un gratte-ciel de Shanghaï, les enseignes de Rolex, Nokia, Allianz, Samsung... qui illuminent certaines grandes capitales de nuit. Autant de réalisations de Défi, une société française spécialisée dans les enseignes lumineuses dites «spectaculaires». «Notre métier est de planter les drapeaux des grandes marques au c½ur des grandes villes», explique Erminio Deodato, le président du groupe et fils du fondateur Gaétan Deodato. En 2000, ce dernier avait décidé de s'adosser à un grand afficheur, Clear Channel, pour étoffer son développement.

Aujourd'hui, exactement pour la même raison, Erminio Deodato a décidé de reprendre sa liberté. Épaulé par la financière Edmond de Rothschild, il vient de racheter 100 % de la société à son ancien propriétaire. Désormais, la financière détient 49,5 % du capital et Erminio Deodato 40 %. «Avec Clear Channel, nous nous somm

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant