L'affichage résiste en France

le
0
Ce marché en pleine mutation devrait terminer 2013 à l'équilibre avant de rebondir en 2014.

Sur un marché publicitaire globalement attendu en recul de 2,5%, l'affichage devrait finir l'année en légère progression, avec des dépenses en hausse de 0,4%, selon les estimations de France Pub mises en exergue par l'Union de la publicité extérieure (UPE), qui organisait jeudi à Paris le 40e grand prix de la communication extérieure.

Le marché français, estimé à près de 1,3 milliard d'euros, devrait même rebondir plus nettement en 2014, en progressant de 1,5%, d'après les estimations des centrales d'achat. La performance s'observe sur une longue période, puisque l'affichage a gagné des parts de marché par rapport aux autres médias: il représentait près de 13% des investissements plurimédia des annonceurs en 2012, contre 10,5% en 1974. «Depuis 2006, la communication extérieure dispose d'une belle dynamique, car la mobilité des individus s'accentue et le mouvement ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant