L'affichage peine à prendre le virage numérique

le
0
Le grand prix de la communication extérieure a été décerné dimanche à Monoprix pour une campagne signée Havas City.

Un consensus a été vite trouvé, ce week-end à Berlin, pour décerner à la campagne autour des packagings des produits de Monoprix le trente-huitième grand prix de la communication extérieure, qui récompense chaque année les meilleures campagnes d'affichage. Bien que déjà plusieurs fois primés dans des palmarès nationaux et internationaux, les placards publicitaires conçus par l'agence Havas City ont une fois de plus fait mouche.

Présidé par Mercedes Erra, présidente exécutive d'Euro RSCG Worldwide et cofondatrice de BETC Euro RSCG, le jury de cette nouvelle édition a déploré la piètre qualité des 217 campagnes soumises à son appréciation. Mais de son palmarès resserré ressortent des campagnes fortes visuellement, accompagnées de textes souvent léchés, à l'instar de la campagne Monoprix, dont l'inspiration pop art visait à «mettre du beau dans la ville», comme l'ont souligné plusieurs jurés. Des slogans comme «Non au quotidien quotidien» ou «Le la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant