L'affichage environnemental est sur la bonne voie

le
0
L'affichage environnemental participe directement de la sensibilisation du grand public à la protection de l'environnement.
L'affichage environnemental participe directement de la sensibilisation du grand public à la protection de l'environnement.
Plusieurs associations chargées par les pouvoirs publics de l'évaluer ont jugée l'expérimentation satisfaisante.
Dispositif complexe, mais qu'une majorité de consommateurs appelle de ses voeux, l'affichage environnemental a vocation à les responsabiliser sur le plan écologique via un florilège de données relatives à l'empreinte carbone des produits, à leur processus de fabrication etc. Outil majeur de « transparence verte », mesure essentielle du Grenelle de l'environnement soutenue notamment par l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), qui a apporté une expertise précieuse, il a fait l'objet d'une expérimentation d'un an à compter de juillet 2011, avec plusieurs mois de retard sur le calendrier initial fixé par l'ancienne majorité.
Plusieurs grandes marques comme Carrefour, Casino et Leroy Merlin et d'autres moins illustres y ont pris part (NDLR : au total, cent soixante-huit entreprises se sont portées volontaires pour l'affichage environnemental) dans un même souci d'information et de sensibilisation du public au développement durable. Toutes ont rempli un questionnaire détaillé, « dont l'exploitation permettra de tirer profit de leur expérience et de mieux cerner leurs attentes par rapport au dispositif futur », précise le ministère de l'Écologie dans son communiqué de presse.
On l'a compris : le gouvernement actuel a en la circonstance poursuivi la démarche entamée par son prédécesseur. Les associa
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant