L'affaire Trayvon Martin embarrasse la justice américaine

le
0
Accusations de racisme, débat sur la légitime défense, l'Amérique se divise.

Il y a de hautes grilles à l'entrée de la communauté des Lacs jumeaux, un lotissement sans âme entièrement clos, qui abrite des maisons jaune pâle alignées les unes à côté des autres sur plusieurs rues séparées par de mornes allées gazonnées. Situé à la périphérie de Sanford, en Floride centrale, l'endroit, désert en ce dimanche pascal, respire l'ennui ordinaire de ces banlieues américaines typiques, à la lisière des villes. Quelques rares habitants s'affairent dans leurs garages sous le soleil à la verticale.

On peine à imaginer qu'il y a quarante jours, un adolescent noir désarmé, Trayvon Martin, qui rentrait à pied chez la compagne de son père après avoir acheté des bonbons et un thé à l'épicerie du coin, était abattu d'un coup de feu dans une contre-allée par George Zimmerman, un habitant du lotissement, qui s'était porté volontaire pour surveiller les lieux. Même s'il a initialement suivi le jeune homme de 17 ans, le jugeant «suspect», Zimmer

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant