L'affaire Jouyet-Sarkozy-Fillon provoque des remous à l'UMP

le
8
L'affaire Jouyet-Sarkozy-Fillon provoque des remous à l'UMP
L'affaire Jouyet-Sarkozy-Fillon provoque des remous à l'UMP

Potentiellement explosif. François Fillon a beau certifier n'avoir jamais comploté contre Nicolas Sarkozy avec l'actuelle majorité, l'affaire Jouyet-Sarkozy provoque des crispations au sein du principal parti d'opposition, déjà miné par les rancoeurs et rivalités entre ténors pour la présidentielle de 2017. Afin de déminer, Fillon aurait téléphoné à Sarkozy dès samedi soir, selon BFMTV. Mais certains partisans de l'ancien chef de l'Etat ciblent toute de même le député de Paris, qui lui-même crie au «complot».

Sébastien Huygue, député copéiste et soutien de Sarkozy, n'a pas attendu pour parler de sanctions. Si les journalistes du «Monde» -qui assurent que François Fillon a demandé au secrétaire général de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet d'accélérer une procédure judiciaire visant Nicolas Sarkozy dans l'affaire des pénalités réglées par l'UMP- disent vrai, l'ancien Premier ministre devra être exclu du parti, selon lui. Il devrait, assure également Huygue sur BFM TV, «quitter la présidence de l'UMP», qu'il codirige de façon provisoire avec Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin.

Surtout, insiste le député du Nord, cela démontrerait que «certains sont prêts à tout contre Nicolas Sarkozy». «Si cela était le cas, ce serait d'une gravité exceptionnelle», complète Gérald Darmanin, porte-parole de l'ex-président, auprès du «JDD». Sur Twitter, le député des Alpes-Maritimes, Lionnel Luca embraye : «L'affaire Jouyet-Fillon démontre à l'évidence les collusions troubles pour éliminer Nicolas Sarkozy, seul vrai adversaire à gauche... et à droite!» Samedi, Christian Estrosi, estimait que «François Fillon (devait) s'expliquer». «Il doit la vérité aux militants et aux Français», écrivait le député-maire de Nice (Alpes-Maritimes) sur Twitter, jugeant que «cette polémique discrédite encore l'UMP».

Guaino cible Jouyet

Quant à Isabelle Balkany, une proche de l'ancien président de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le lundi 10 nov 2014 à 00:49

    MLaure13 +10

  • mlaure13 le dimanche 9 nov 2014 à 19:56

    Il y a surtout, 9 français sur 10 qui ne croient plus en RIEN...surtout avec cette bande de Rentiers/Politicards/ Mafieux, en col blanc, mains sales et souvent tachées de sang ...Il faut réveiller la Veuve Guillotin, l'installer place de grève...il ns faut des océans de sang, le sang impur de toute cette ra-kaille ?!!!...

  • p.pouzel le dimanche 9 nov 2014 à 17:48

    UMP : union pour la magouille politicienne ?Vive de Gaulle !

  • M4062900 le dimanche 9 nov 2014 à 17:42

    c 'est de jouyet dont on parle et qui confirme. Fillon va maintenant jurer que ce n'est pas vrai (ce soir sur tf1) . Expliquez moi pourquoi Fillon demande a jouyet de l'inviter au resto. Pour une declaration d'amour? Alors organe du ps ou pas le dejeuner a eu lieu !

  • frk987 le dimanche 9 nov 2014 à 16:57

    OK Birmon, Le Monde c'est l'organe du PS, alors leurs affabulations...............

  • raich2 le dimanche 9 nov 2014 à 16:09

    Droite ou gauche, vous n'avez pas compris que chacun roule pour son soit, et qu'un épandage de peaux de bananes et de boules puantes vont rendre l'atmosphère irrespirable.

  • Gary.83 le dimanche 9 nov 2014 à 16:03

    c'est bien que la droite fasse son ménage interne pour des histoires d'égo soit ... mais que la gauche en fasse autant car la moitié est à mettre en prison !!! j'ai les noms !!!!

  • birmon le dimanche 9 nov 2014 à 13:27

    Le Monde a réussi un coup médiatique et contribué à diviser la droite mais quel crédit accorder à.ce journal de gauche? On est bien loin de l'époque de Beuve-Méry quand ce quotidien était le plus sûr et le mieux documenté de la presse quotidienne française.