L'affaire Hollande-Gayet s'invite dans l'hémicycle : «pas digne» pour Ayrault

le
7
L'affaire Hollande-Gayet s'invite dans l'hémicycle : «pas digne» pour Ayrault
L'affaire Hollande-Gayet s'invite dans l'hémicycle : «pas digne» pour Ayrault

Ça n'aura pas traîné. Moins de deux minutes après le début de la séance de questions au gouvernement ce mardi, le chef de file des députés UMP Christian Jacob a attaqué le chef de l'Etat sur les récentes révélations de «Closer» concernant sa relation avec l'actrice Julie Gayet. Lors de son point presse ce matin, le député UMP de Seine-et-Marne avait prévenu qu'il interviendrait dans l'hémicycle «sur la conférence de presse du président et l'affaire sur sa vie privée». «A chaque intervention de François Hollande, on assiste à une perte de crédibilité de la parole présidentielle», avait-il notamment justifié.

 

A moins de deux heures de la conférence de presse du président de la République, ce proche de Jean-François Copé a donc souhaité savoir «quelle suite François Hollande entend donner à cette affaire, en particulier s'agissant du rôle de sa campagne». «Il est le chef de nos armées, la clé de voûte de nos institutions», il ne doit donc souffrir d'aucun amateurisme», a poursuivi Jacob. Et d'enjoindre le président de la République à «prendre conscience que sa fonction sublime sa personne et qu'il incarne la France aux yeux du monde».

Christian Jacob s'est ainsi glissé dans le sillon creusé dès dimanche par Jean-François Copé, patron de l'UMP, qui avait parlé d'une affaire « désastreuse pour l'image de la fonction présidentielle». Tout en se déclarant «très attaché au respect de la vie privée», il avait estimé que cette affaire était «une leçon d'humilité» pour le chef de l'Etat.

«Une seule préoccupation, l'avenir de la France»

La réponse de Jean-Marc Ayrault a été vive. «Il faut cesser de confondre vie privée et exercice de la vie publique et c'est ce que vous venez de faire», a répliqué le Premier ministre. «Pouvez-vous trouver une fois où le président de la République a opéré une quelconque confusion entre sa vie privée et ses fonctions de président de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le mardi 14 jan 2014 à 17:20

    "«Pouvez-vous trouver une fois où le président de la République a opéré une quelconque confusion entre sa vie privée et ses fonctions de président de ..." OUI !!! La rotweiler qui trone à l'élysée !!! Jusqu'à preuve du contraire, l'élysée n'est pas 1 maison close !!!

  • jbellet le mardi 14 jan 2014 à 17:11

    ce qui quelqu'un n'est pas digne c'est le président il ne faut pas inverser les rôles!

  • rodde12 le mardi 14 jan 2014 à 16:46

    "Si la prostitution n'est pas illégale, "quand on est policier, on n'a pas de vie privée. Il y a des choses incompatibles avec l'uniforme", a expliqué le syndicat Unsa Police au Figaro. "Quand on est policier, on ne doit pas avoir une vie dissolue. Sinon on porte atteinte à l'intégrité de tout le corps. (...) Il faut avoir des moeurs correctes", a-t-il tranché. Pendant sa suspension, le jeune homme continuera quant à lui à percevoir son salaire." Sans commentaires!

  • rodde12 le mardi 14 jan 2014 à 16:45

    Ce n'est pas les quatre sous que cela nous coute qui est un scandale. Le scandale est que cet individu par son absence de tenue et le secret de polichinelle qui l'entoure met les intérets de la France en danger. Les officines étrangères étaient au courant et attendaient d'en avoir l'opportunité pour en tirer parti. DSK était lui aussi une cible, le jour où on a voulu le virer le piège était pret. Ce n'est pas un président c'est un pauvre type.

  • M4333993 le mardi 14 jan 2014 à 16:41

    Pour ceux qui veulent en savoir plus l'exorbitante retraite de M.Zéro, le grand donneur de leçons ! : http://www.lepoint.fr/economie/l-exorbitante-retraite-d-ayrault-14-01-2014-1780011_28.phpMais rassurez-vous tout va bien...

  • fgino le mardi 14 jan 2014 à 16:19

    BRAVO JACOB !! notre motard de nuit doit être destitué de ses fonctions !!

  • KAFKA016 le mardi 14 jan 2014 à 16:13

    SI SA COMPAGNE POSSEDE UN CABINET AVEC DU PERSONNEL A L'ELYSEE PAYE PAR LE CONTRIBUABLE CELA DEVIENT UNE AFFAIRE PUBLIQUE