L'affaire des écoutes éclabousse Scotland Yard

le
0
La police est soupçonnée d'avoir protégé le tabloïd News of the World , à l'origine du scandale.

Après avoir pendant des années tenté de mettre fin au scandale des écoutes téléphoniques du tabloïd News of The World, le groupe de presse de Rupert Murdoch, News International, a finalement décidé de collaborer avec la police. Les derniers rebondissements de l'affaire étaient de plus en plus accablants pour le journal et risquaient de porter préjudice à l'ensemble du groupe, qui tente d'obtenir l'accord du gouvernement pour boucler le rachat du bouquet satellitaire Sky pour 9 milliards d'euros.

Des «preuves substantielles»

News of the W orld, sorte d'édition dominicale du Sun, a transmis cette semaine à la police des courriels prouvant qu'un des rédacteurs en chef était parfaitement au courant des écoutes. Ces «nouvelles preuves substantielles» obligent Scotland Yard à rouvrir une enquête qui avait pourtant été considérée comme bouclée depuis des années, et mettent la police londonienne dans une position très embarrassante. Plusieurs victimes des éc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant