L'affaire de "l'ange blond" révèle les failles de l'Etat grec

le
4
L'AFFAIRE DE "L'ANGE BLOND" RÉVÈLE LES FAILLES DU REGISTRE DES NAISSANCE EN GRÈCE
L'AFFAIRE DE "L'ANGE BLOND" RÉVÈLE LES FAILLES DU REGISTRE DES NAISSANCE EN GRÈCE

par Karolina Tagaris

LARISSA, Grèce (Reuters) - L'arrestation en Grèce d'un couple rom accusé d'avoir enlevé une fillette de quatre ans, surnommée "l'ange blond" par les médias grecs, révèle en creux les failles du registre des naissances du pays.

Les enquêteurs ont découvert que celle qui se présentait comme la mère adoptive de l'enfant avait enregistré six enfants à l'état civil de Larissa depuis 1993 et quatre autres en utilisant une fausse identité dans une autre ville, Trikala, en Thessalie. A Farsala, où a été retrouvée la petite Maria, son "père adoptif" avait fait inscrire à son nom quatre enfants.

Le couple percevait au total des services sociaux 2.790 euros par mois d'allocations familiales. Après leur arrestation, la police a découvert que six des 14 enfants déclarés par le couple étaient "nés" en moins de dix mois.

La mère adoptive de Maria a pu faire enregistrer l'enfant, alors âgée de quatre ans, bien que la législation prévoit que la déclaration à l'état civil ait lieu dans les 100 jours qui suivent la naissance.

Elle a également utilisé une fausse identité pour l'un des deux témoignages nécessaires à la déclaration de naissance.

Le maire d'Athènes a lancé un audit du registre local de l'état-civil et deux employés chargés des déclarations de naissance ont été suspendus. La Cour suprême grecque a également ordonné une enquête sur les certificats de naissance non déclarés par les hôpitaux délivrés ces six dernières années.

TERRAIN FAVORABLE AU TRAFIC D'ENFANTS

Le couple a été arrêté lundi après la découverte par la police dans un camp rom du centre de la Grèce d'une petite fille blonde à la peau claire et aux yeux bleus.

Des tests ADN ont confirmé qu'elle n'était pas la fille biologique du couple, qui a déclaré que l'enfant leur avait été remise par sa mère biologique, qui se jugeait incapable de l'élever.

Selon les autorités, le cas de Maria est loin d'être isolé, même si les chiffres qui permettent d'évaluer l'étendue de ce type de fraude sont rares.

Aussi importantes que soient les lacunes du registre des naissances, la découverte de cette affaire est le "fruit du hasard", note Constantinos Tzanakoulis, maire de Larissa, capitale de la région où a été retrouvée la petite fille.

"Qui sait combien d'affaires de ce type existent ?", se lamente-t-il, condamnant un système lacunaire.

Pour Constantinos Tzanakoulis, cette affaire illustre la faiblesse de l'Etat. "Ça a vraiment été un choc", dit-il. "On était loin d'imaginer une fraude d'une telle importance".

Pour le bureau local du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), ce manque de contrôle fait de la Grèce un terrain favorable au trafic d'enfants.

Le responsable de l'antenne grecque de l'Unicef, Labros Kanellopoulos, estime que des milliers d'enfants disparus, pour la plupart d'Europe de l'Est, pourraient être victimes de trafic.

Avec Reuters TV et Renée Maltezou à Athènes, Clémence Apetogbor pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le mercredi 23 oct 2013 à 18:46

    Des failles au sein de l'Etat Grec ?!? Mince alors !

  • M3435004 le mercredi 23 oct 2013 à 18:34

    C'est la meilleure ! Question révélation, on penserait d'abord à autre chose. Non ? A quoi sert la meilleure administration du monde ? A laisser envahir la France par la RAT-KAYE et à laisser la dite RAT-KAYE à tenir le haut du pavé. TAUBIRAT DEGAGE !

  • charleco le mercredi 23 oct 2013 à 18:20

    On nous disait que si la Grèce quittait l'Europe, elle dévaluerait sa monnaie et leur pouvoir d'achat baisserait d'autant, c'est à dire de 30 à 50%. On a payé pour eux, et maintenant, leur pouvoir d'achat est diminué de 40%. Continuous comme ça et ils regretteront de n'avoir pas quitté l'Europe. C'est qui,les ânes? Les ânes ou les malhonnêtes? De toutes façons, des nuisibles.

  • lorant21 le mercredi 23 oct 2013 à 18:11

    Après l'ile pleine d'aveugles (dont des chauffeurs de taxis), les grossesses qui durent 3 semaines. Pour une fois, on ne peut pas dire que les grecs s'en mettent plein les poches puisque ce sont des Roms..