L'affaire d'espionnage qui secoue Ikea France rebondit, le PDG mis en examen

le
0
Après la mise en examen d'Ikea France, en tant que personne morale, et celle d'une dizaine de personnes, c'est au tour de son PDG d'être inquiété.

La filiale française d'Ikea est dans la tourmente. Après la mise en examen d'Ikea France en tant que personne morale, de celle de l'ancien PDG de la filiale Jean-Louis Baillot, et de Dariusz Rychert, directeur financier, c'est au tour du PDG actuel, Stefan Vanoverbeke, d'être inquiété. Au total, plus d'une dizaine de personnes ont déjà été mises en examen.

Tous sont soupçonnés d'avoir participé à l'espionnage de salariés et de clients et sont suspectés de «complicité de collecte de données à caractère personnel» et «complicité de violation du secret professionnel», selon une source proche du dossier. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire. «Ces nouvelles mises en examen prouvent que le système d'espionnage était généralisé. L'ensemble des responsables français du groupe ne pouvaient ignorer de telles pr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant