L'affaire Buisson rend furieux Sarkozy

le
0
Nicolas Sarkozy, ex-président de la République.
Nicolas Sarkozy, ex-président de la République.

L'affaire des enregistrements réalisés par Patrick Buisson éclabousse avant tout celui qui l'a promu dans le premier cercle du pouvoir, Nicolas Sarkozy, qui s'est laissé berner par "un petit milicien", estiment jeudi de nombreux éditorialistes. Selon ses proches, l'ancien président de la République est entré dans une colère noire en découvrant les agissements de son ancien conseiller. "Il s'est montré furieux", rapporte son premier cercle.Pour Le Monde, cette affaire "pathétique" est avant tout "un camouflet (...) cinglant" pour Nicolas Sarkozy qui "ne pourra échapper ni au ridicule de ces révélations ni au climat délétère dont elles témoignent." Selon Éric Decouty, c'est bien la "pratique du pouvoir" de l'ex-président "qui est une fois encore mise en cause". "L'attitude de Patrick Buisson n'est au fond que l'illustration d'un pouvoir dévoyé, fondé sur le cynisme et le mépris de l'État de droit", assène l'éditorialiste de Libération.Dans Ouest France, Michel Urvoy crie son exaspération face à cette "affaire de trop" qui "gêne d'abord Nicolas Sarkozy" et "nuit à sa personne et à ses ambitions". "L'affaire éclabousse l'ancien président qui a accordé une confiance marquée à un individu inquiétant", ancien directeur de l'hebdomadaire d'extrême droite Minute, renchérit Dominique Jung (Les Dernières Nouvelles d'Alsace). Jean-Claude Souléry (La Dépêche du Midi) met l'accent sur la "naïveté...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant