L'affaire Bissonnet rejugée en appel

le
0
La cour d'assises de l'Aude à Carcassonne juge à compter de ce lundi le retraité fortuné de Montpellier qui nie avoir commandité l'assassinat de sa femme.

Le procès en appel de Jean-Michel Bissonnet, Meziane Belkacem et Amaury d'Harcourt, respectivement accusés d'avoir commandité et perpétré l'assassinat de Bernadette Bissonnet, s'ouvre ce lundi matin devant la cour d'assises de l'Aude, à Carcassonne. L'audience est prévue pour durer jusqu'au 25 novembre. En février dernier, M. Bissonnet avait été condamné à trente ans de réclusion criminelle, M. Belkacem à vingt ans, tandis que M. d'Harcourt écopait de huit années de prison.

Bernadette Bissonnet a été assassinée le 11 mars 2008. Son corps, déchiqueté par deux cartouches de chasse, gisait au rez-de-chaussée de l'opulente villa qu'elle habitait avec son mari à Castelnau-le-Lez, banlieue chic de Montpellier. Jean-Michel Bissonnet, chef d'entreprise retraité, avait lui-même découvert le cadavre, de retour de son dîner hebdomadaire au Rotary. Selon tous les témoignages recueillis, le couple était profondément uni, voire fusionnel.

Pourtant, les gendarmes acqui

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant