L'AfD espère obtenir ses premiers élus dans un Land de l'Ouest

le
0

BERLIN, 15 février (Reuters) - Le parti eurosceptique Alternative pour l'Allemagne (AfD) espère gagner dimanche ses premiers élus dans une assemblée régionale d'un Land de l'ouest du pays, dans la ville-Etat de Hambourg, à la faveur d'un regain d'inquiétude pour la zone euro lié à la Grèce. L'AfD, une formation fondée début 2013 pour s'opposer aux programmes d'aide aux pays européens ébranlés par la crise des dettes souveraines, navigue dans les sondages entre 3 et 6% d'intentions de vote. Il lui faudra franchir le seuil de 5% des voix pour entrer dans l'assemblée régionale de la ville-Etat, un cas de figure qui permettrait à ce parti classé à droite de s'imposer comme un potentiel rival de longue haleine pour les conservateurs d'Angela Merkel, qui préféreraient le voir cantonné à l'est du pays, où il dispose d'élus dans trois Länder. Sur le plan régional, l'AfD pourrait également menacer la majorité absolue que détient le chef de l'exécutif local, le social-démocrate (SPD) Olaf Scholz, qui pourrait alors être contraint de nouer une alliance avec les Verts ou les chrétiens-démocrates (CDU). Le port de Hambourg, qui compte 1,8 million d'habitants, est le Land le plus riche d'Allemagne et un bastion historique du SPD. La campagne a été dominée par des sujets comme la pénurie de logements, l'amélioration du système éducatif ou le projet de creusement du lit de l'Elbe, le fleuve qui traverse la ville. Un dernier sondage avant le scrutin donnait le SPD à 47% des voix, la CDU à 17%, les Verts à 12%, le Parti de gauche à 8,5% et l'AfD à 5%. Les libéraux du FDP, qui ont disparu du Bundestag en 2013 faute de suffrages suffisants aux législatives fédérales, sont estimés à 6% et pourraient ainsi mettre fin à une série de trois défaites humiliantes encaissées l'an dernier aux élections régionales. L'élection de Hambourg est la première des deux élections régionales programmées cette année en Allemagne. La seconde aura lieu à Brême, autre ville-Etat, le 10 mai prochain. (Caroline Copley; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant