L'aéroport de Saint-Tropez perd ses VIP

le , mis à jour à 08:58
11
L'aéroport de Saint-Tropez perd ses VIP
L'aéroport de Saint-Tropez perd ses VIP

Lorsque le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), Christian Estrosi, a confirmé vendredi la fermeture des deux aéroports varois de la Môle-Saint-Tropez et du Castellet, et demandé au gouvernement de revenir sur cette décision « inconséquente », la nouvelle a retenti comme un choc dans les milieux touristiques de la Côte d'Azur.

 

Depuis fin septembre, 13 aéroports privés français — parmi lesquels figurent aussi ceux de Lannion (Côtes-d'Armor), Agen (Lot-et-Garonne) et Amiens (Somme) — se savaient sur la sellette. Par souci d'économie, le gouvernement a décidé de supprimer les postes-frontières de ces petits aéroports, qui ne bénéficient déjà plus de douaniers à temps plein (ces fonctionnaires doivent être prévenus vingt-quatre heures à l'avance).

 

Conséquence, ces plates-formes accueillant souvent une clientèle VIP qui se déplace en jet privé ne pourront plus faire atterrir ou décoller des avions en provenance ou à destination de pays situés hors de l'espace Schengen. Adieu riches touristes et voyageurs d'affaires russes, suisses, bulgares ou encore britanniques...

 

Celui du castellet concerné aussi

 

Si la direction de l'aéroport ne souhaite pas faire de commentaire, dans la salle d'embarquement, cette décision fait l'unanimité contre elle. « C'est un non-sens absolu ! Si le gouvernement voulait abandonner la clientèle d'affaires qui est encore attachée à la France, il ne pouvait pas mieux faire. Quel gâchis », s'indigne un responsable, qui rappelle qu'au plus fort de la saison estivale l'aéroport enregistre jusqu'à 90 mouvements par jour. Selon une étude interne, un passager étranger qui arrive à Saint-Tropez dépense, en moyenne, 1 700 € sur place chaque jour. Pour le business, il reste en moyenne cinq jours et se déplace en taxi ou loue des voitures de luxe... C'est donc toute l'économie locale qui risque de faire grise mine.

 

« 30 % du chiffre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 il y a 9 mois

    Sachez qu'un jour ou l'autre, on retrouve toujours ces bandits de grands chemin, oui mais dans les caniveaux ! Ne vous inquiétez pas on va lui en promettre une belle retraite dorée au frais de la princesse comme à tant d'autres de ces petits monarques impotents, incompétents et spoliateurs qui se sont sucrés sur le travail des pauvres gens qui eux, n'ont plus droit qu'à des retraites de misère s'ils ont encore suffisamment cotisé de trimestres mais pas pour ces petits technocrates !

  • M1945416 il y a 9 mois

    pour ses fonctions locales, il est déjà assuré de toucher 6 000 EUR par mois - 20 ans comme député et 5 mois comme eurodéputé ouvrent droit à 6800 EUR supplémentaires.- Un peu de gratte comme prof à Sciences-Po, mettons 300 EUR.- le bonus “président de la République” lui vaudra encore 6 000 EUR de retraite - et son statut de membre de droit du Conseil constitutionnel, 12000 EUR La retraite dorée de François Hollande ? Plus de 35 000 payer par l'état (nous)

  • M1945416 il y a 9 mois

    Résultat ? François Hollande “ a d’ores et déjà accumulé 32 ans de droits. Avec la majoration de 20 % pour ses 4 enfants, notre président magistrat s’assure une petite pelote de près de 5 000 EUR b rut par mois, que chaque trimestre supplémentaire placé en détachement fait grossir”.Une somme à laquelle il faut ajouter les indemnités liées à ses mandats.

  • M1945416 il y a 9 mois

    H n'est pas un homme d'argent?? ho si pour ses compte il sait y faire : Le haut fonctionnaire François Hollande, qui a travaillé pour la Cour des comptes, ne s’est pas mis en indisponibilité mais…en détachement, pour exercer ses fonctions politiquesCe petit détail peut paraître anodin. Simplement, en restant en détachement, François Hollande continue à faire tourner son compteur retraite.

  • mfouche2 il y a 9 mois

    Les socialos qui décidément ne veulent pas de riches en France sauf eux mêmes , ont aussi instauré une nouvelle taxe sur les yachts de grande plaisance qui apportaient beaucoup de devises à la France et animaient l'économie de la Côte d'Azur . Un grand yacht c'est de 10 à 40 000 euros de dépenses par jour. 100 yachts de perdus c'est près d'un milliard de business et des centaines d'emplois perdu . C'est vrai que Hollande n'est pas un homme d'argent .

  • jmlhomme il y a 9 mois

    Les douaniers n'ont pas bien sur à etre sur place pour un si petit traffic aerien. Il y a d'autres moyens aujourdh'ui de controle. SI l'aeroport s'autofinance par les avions privés.....il est ridicule de les fermer... Mais j'en doute....

  • M7097610 il y a 9 mois

    a force de réduire la voilure, les loups reviendront roder en lisère des villes. On a l'impression que la france était plus riche en 1950 quand postiers, gendarmes et douaniers protégeaient tout le territoire de la France.

  • finkbro1 il y a 9 mois

    encore une idiotie, ces riches doivent dépenser en tva bien plus que le coût de ces aéroports

  • heimdal il y a 9 mois

    Ils n'ont pas dû graisser les bonnes personnes.

  • M2061328 il y a 9 mois

    zoré du faire une vraie liste U M P S pour le 2éme tour des régionales, dans les hauts de France aussi - par contre on ne connait pas la liste complète des douze - ceux qui ont racheté l'aéroport de Nice vont être contents