L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes verra le jour, dit Valls

le
12
MANUEL VALLS AFFIRME QUE L'ÉTAT NE CÈDERA PAS AUX RADICAUX À NOTRE-DAME-DES-LANDES
MANUEL VALLS AFFIRME QUE L'ÉTAT NE CÈDERA PAS AUX RADICAUX À NOTRE-DAME-DES-LANDES

PARIS (Reuters) - L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) verra le jour et l'Etat ne cédera jamais aux "intimidations" d'une "minorité d'individus ultraviolents", a déclaré jeudi Manuel Valls.

Le Premier ministre a ajouté que les militants occupant une maison sur le site depuis samedi dernier seraient expulsés dès que la justice l'aurait décidé et il a condamné l'agression "inacceptable" de gendarmes fin août, "tout comme le vol récent de marchandises dans un poids lourd qui traversait la 'Zad'".

Le tribunal administratif ayant rejeté les recours contre les arrêtés autorisant le lancement des travaux, "le projet va pouvoir se poursuivre normalement", a dit Manuel Valls lors de la séance des questions au gouvernement au Sénat.

"Notre pays est un Etat de droit. Une fois que la justice a tranché, ces décisions doivent être mises en oeuvre et le gouvernement ne peut pas accepter qu'une minorité d'opposants radicalisés fassent obstacle à l'intérêt général et à l'application des décisions de justice", a-t-il ajouté.

Dès que l'ordonnance d'expulsion de la maison occupée appartenant à Aéroports du Grand Ouest (AGO), filiale du concessionnaire du projet, le groupe Vinci, aura été rendue, elle sera exécutée, a-t-il poursuivi.

"Le gouvernement ne cédera jamais face aux intimidations d'une minorité d'individus ultraviolents."

(Jean-Baptiste Vey, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • launor le lundi 26 oct 2015 à 20:36

    Il n'est pas nécessaire de dépenser un sou pour se promener dans la forêt à Notre dame des landes en Bretagne ou Roybon en Isère. Par contre il faut passer à la caisse pour prendre l'avion ou entrer dans la "serre tropicale".Voilà le modèle que le pouvoir entend imposer : travailler plus pour dépenser plus et tant pis pour la nature et la liberté.

  • launor le lundi 26 oct 2015 à 20:29

    D'un côté nous aurons de grands discours sur la nécessité de limiter le réchauffement climatique provoqué par la hausse du taux de CO2 atmosphérique pour la COP 21. Mais quand il s'agit d'en tirer les conséquences en cessant de financer des projets comme celui de Notre dame des landes il n'y a plus personne. En tant que 1er ministre Valls ferait mieux de réduire le train de vie de l'état et de laisser les français mener leur barque plutôt que de favoriser Vinci ou Pierre et vacances.

  • pegase11 le vendredi 16 oct 2015 à 16:30

    @gendrefr et @M6445098Facile d'accuser et d'insinuer sans le moindre commencement de preuve ! Personnellement je vote en Loire Atlantique et l'ensemble des scrutins depuis plusieurs décennies confortent le projet de déménagement de l'aéroport commercial vers Notre Dame des Landes. Sous-entendriez- vous qu'une large majorité de nos élus soient corrompus. Je suis prêt à me rendre à vos arguments si vous êtes capable d'étayer vos propos bien que je vous en crois bien incapables .

  • gendrefr le jeudi 15 oct 2015 à 18:00

    "l'interet generale" ou plutôt l'interet de vinci!

  • M6445098 le jeudi 15 oct 2015 à 17:47

    bien sûr qu'il verra le jour. avec tous les pots de vin qu'ont touchés les élus locaux et le parti en place pour les élections de 2012, il faut réaliser le "projet immobilier" même s'il est totalement inutile. pas grave, les con-tribuables locaux payeront...

  • lorant21 le jeudi 15 oct 2015 à 17:43

    Toutes les élections locales ont validées le projet, et ce depuis des années. La majorité de la population est donc pour le projet.

  • M940878 le jeudi 15 oct 2015 à 17:42

    complètement inutile mais le France est riche , suffit de taxer encore plus

  • M7403983 le jeudi 15 oct 2015 à 17:37

    Que du baratin ... "verra le jour" dixit Valls ! Chaque matin, je vois le jour à ma fenêtre .

  • y.tiruz le jeudi 15 oct 2015 à 17:28

    ce Catalan immigré en France vient nous mettre la zizanie chez nous Bretons de France, c'est à peine croyable ce genre d'individus qui tiennent des double discours

  • chomar le jeudi 15 oct 2015 à 17:27

    Par contre une bonne explication suivie d'un référendum me satisferait