L'aéroport de Bruxelles-Zaventem reste fermé

le
0
    BRUXELLES, 1er avril (Reuters) - La réouverture partielle de 
l'aéroport international de Bruxelles-Zaventem, envisagée pour 
vendredi soir, n'a pas eu lieu en raison d'un désaccord entre la 
police et les autorités aéroportuaires. 
    Deux kamikazes islamistes ont déclenché leurs charges dans 
l'aéroport le 22 mars tandis qu'un troisième djihadiste se 
faisait exploser dans le métro de la capitale belge. Ces 
attentats suicides ont fait 32 morts, sans compter les trois 
kamikazes. 
    Le hall des départs de l'aéroport a été détruit et une zone 
provisoire a été mise en place pour accueillir les passagers. 
    La police fédérale exige que les contrôles de sécurité aient 
lieu avant d'accéder à cette zone mais les responsables ne sont 
pas d'accord, jugeant que cela entraînerait de trop longues 
files d'attente. 
    Les policiers ont menacé de se mettre en grève s'ils ne sont 
pas entendus et des négociations sont en cours. 
    L'aéroport de Bruxelles-Zaventem est l'un des plus 
importants d'Europe. Il relie la capitale belge à 226 
destinations dans le monde et 77 compagnies aériennes le 
desservent. 
 
 (Philip Blenkinsop avec Robert-Jan Bartunek; Guy Kerivel pour 
le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant