L'AEF devrait obtenir une rallonge budgétaire

le
0
Marie-Christine Saragosse doit remettre de l'ordre dans l'Audiovisuel extérieur de la France.

La réorganisation de l'Audiovisuel extérieur de la France (qui regroupe France 24, RFI et Monte Carlo Doualiya) n'est pas de tout ­repos. Sous l'½il bienveillant de l'État, sa nouvelle présidente, Marie-Christine Saragosse, découvre les difficultés d'une maison de 2 000 salariés particulièrement malmenée en 2012.

Pour l'aider à refondre sa stratégie, le gouvernement a non seulement maintenu son budget 2013 à 230 millions d'euros (alors que celui de France Télévisions a été largement amputé) mais s'apprête aussi à lui accorder une rallonge. Une partie de la hausse de deux euros de la redevance discutée au Sénat devrait être reversée à l'AEF. Sur les 50 millions d'euros que cette mesure devrait rapporter, l'AEF pourrait toucher de 4 à 5 millions. Des sommes jugées nécessaires pour résoudre les difficultés d'une fusion juridique de France 24 et RFI réalisée...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant