L'adultère, un crime selon le code militaire américain

le
0
S'il s'avère que l'ex-patron de la CIA David Petraeus entretenait une relation extraconjugale avec sa biographe alors qu'il était encore lieutenant-général, il risque jusqu'à un an de prison. » Affaire Petraeus : Jill Kelley, consul honorifique de Corée

David Petraeus pourra-t-il se contenter de donner sa démission après les révélations sur sa liaison avec Paula Roadwell? Aux Etats-Unis, l'adultère n'est pas seulement une atteinte à la morale et à la paix des ménages. C'est un véritable crime, interdit par le code militaire. L'ancien patron de la CIA pourrait donc théoriquement être poursuivi.

C'est l'une des spécificités du droit militaire américain. L'article 134 du Uniform code of military justice (UCMJ) interdit formellement l'adultère, en tant que menace à la discipline de l'armée. Une clause peu surprenante dans un pays où l'infidélité maritale constitue encore une infraction, voire un crime dans deux douzaines d'Etats, même si elle donne rarem...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant