L'ADN ne prédit pas toutes les maladies

le
0
Le séquençage du génome, une technique qui consiste à décortiquer notre ADN, ne permet pas de connaître à l'avance l'avenir médical de chaque individu, selon une étude américaine menée sur des jumeaux.

Si l'ADN se révèle très utile dans la compréhension des maladies et la mise au point de nouveaux traitements, le séquençage du génome ne permet pas de prédire l'avenir médical d'un individu. Les résultats d'une étude présentée lors d'une conférence annuelle sur le cancer à Chicago viennent de dissoudre tout espoir d'anticiper les maladies graves telles que le cancer. «Nous ne pensons pas que les tests génomiques pourront remplacer les stratégies actuelles de prévention», a déclaré le Dr Bert Vogelstein, professeur de cancérologie à la faculté de médecine de l'Université Johns Hopkins à Baltimore (Maryland, est), un des principaux auteurs.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs américains ont utilisé des données provenant de plus de 53.600 jumeaux identiques en Suède, en Finlande, au Danemark et en Norvège ainsi que du registre des jumeaux américains de la Seconde Guerre mondiale de l'Académie des sciences. Ces dossiers contiennent également

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant