L'administration US refuse de geler l'examen du projet Keystone

le
0

WASHINGTON, 5 novembre (Reuters) - L'administration américaine a formellement rejeté mercredi la demande de la compagnie TransCanada qui souhaitait geler l'examen de sa demande de permis de construire son projet controversé d'oléoduc Keystone XL. Keystone XL, dont la capacité devrait être de 830.000 barils par jour, doit courir sur 1.900 km entre l'Alberta et le Nebraska, où il serait connecté au réseau existant. Sa construction permettrait de relier les gisements d'hydrocarbures canadiens, notamment des sables bitumineux de l'Alberta, aux raffineries installées sur le golfe du Mexique. Le projet, estimé à 8 milliards de dollars, nécessite une autorisation de la présidence des Etats-Unis car la conduite doit franchir la frontière. La demande de permis a été déposée en 2008 auprès du département américain d'Etat. Lundi, TransCanada a demandé une suspension de son examen. "Le secrétaire (d'Etat John Kerry) pense qu'eu égard au processus en cours et à tout ce qui a été fait, le plus approprié est de poursuivre ce processus, de continuer cet examen", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, John Kirby. Pour nombre d'observateurs, l'initiative de TransCanada, jugée "curieuse" mardi par le porte-parole de la Maison blanche, apparaît comme une manière de repousser la décision définitive de l'administration américaine après l'élection présidentielle de novembre 2016, avec l'espoir d'une alternance politique. Si Hillary Clinton, favorite de la primaire démocrate, s'est récemment rangée dans le camp des opposants au projet, la plupart des candidats à l'investiture républicaine en sont au contraire partisans. (voir ID:nL8N12Y05R ) Keystone XL est au coeur d'une lutte politique entre l'industrie pétrolière et les défenseurs de l'environnement. Le nouveau Premier ministre canadien, Justin Trudeau, qui a prêté serment mercredi, a apporté son soutien au projet. (Valerie Volcovici; Henri-Pierre André pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant