L'adieu au Kosovo des militaires français de la Kfor

le
0
Paris annoncera prochainement le retrait en 2014 de son contingent de 320 hommes présents au sein de cette opération de l'Otan.

L'information ne devait pas «sortir» si tôt. Engagée au sein de la Force de l'Otan au Kosovo (Kfor) depuis 1999, la France retirera en 2014 son contingent de 320 militaires présents dans cette ex-province serbe devenue indépendante en 2008. C'est le commandant en chef des forces de l'Otan, le général Philip Breedlove, qui a brûlé la politesse aux autorités françaises en annonçant ce retrait, jeudi, à l'occasion d'une visite à Pristina. Dans les sphères otaniennes, l'affaire avait déjà commencé d'agacer d'autres pays participants à la Kfor, notamment l'Allemagne, premier contributeur avec 685 militaires de cette force qui compte actuellement 5.000 hommes. Outre-Rhin, certains déplorent ainsi, de la part de la France, une «action unilatérale» ayant donné lieu à un «préavis trop court». Un peu de sel sur les égratignures provoquées, il y...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant