L'activité renoue avec la croissance grâce aux services

le
1
L'ACTIVITÉ RENOUE AVEC LA CROISSANCE GRÂCE AUX SERVICES
L'ACTIVITÉ RENOUE AVEC LA CROISSANCE GRÂCE AUX SERVICES

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur privé a renoué avec une légère croissance en septembre en France pour la première fois depuis début 2012, grâce au rebond du secteur des services, selon les premières estimations PMI publiées lundi par Markit.

L'indice composite flash, qui combine l'industrie et les services, s'est inscrit à 50,2 contre 48,8 en août, repassant la barre de 50 qui sépare croissance et contraction. Il s'inscrivait sous ce seuil depuis février 2012.

Il a été porté par un indice des services qui a lui aussi repassé la barre des 50 pour atteindre 50,7 contre 48,9 un mois plus tôt, ressortant ainsi nettement au dessus des attentes des économistes (49,3 en moyenne).

Mais l'indice du secteur manufacturier a accusé une contraction pour retomber à 49,5, contre 49,7 en août, là où les économistes anticipaient une progression à 50,1.

Pour Jack Kennedy, économiste de Markit, ces données "mettent en évidence une stabilisation de l'activité dans le secteur privé français, le secteur des services renouant avec la croissance et compensant ainsi le recul de la production observé dans l'industrie manufacturière."

Mais il souligne qu'"aucun des deux secteurs n'enregistre en revanche une amélioration de la demande, les nouvelles affaires restant stables en septembre", ce qui permet néanmoins de mettre fin à un an et demi de contraction des commandes.

Bien qu'encore en baisse, l'emploi "continue par ailleurs de se rapprocher de la stabilisation, ce qui devrait permettre à l'amélioration de la conjoncture de se maintenir", estime l'économiste.

Pour Markit, les indices laissent préfigurer une croissance de 0,1% de l'économie française au troisième trimestre et de 0,3% au quatrième.

Yann Le Guernigou

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marshaka le lundi 23 sept 2013 à 10:03

    Donc l'activité cesse de tomber et tout le monde applaudi, mais toujours pas de reprise malgré les centaines de Milliards de $ , de Yen et d'€ !