L'activité recule toujours dans le commerce-artisanat

le
9
POURSUITE DU RECUL DE L'ACTIVITÉ DANS LE COMMERCE-ARTISANAT EN FRANCE
POURSUITE DU RECUL DE L'ACTIVITÉ DANS LE COMMERCE-ARTISANAT EN FRANCE

PARIS (Reuters) - Les entreprises de proximité (commerces et artisans) restent peu optimistes pour les mois qui viennent après avoir accusé sur avril-juin un neuvième trimestre consécutif de baisse d'activité, selon une enquête de conjoncture de l'institut I+C pour le compte de l'UPA (Union des professions artisanales) publiée lundi.

Le chiffre d'affaires global du secteur a reculé de 1,5% en valeur sur le deuxième trimestre, après -2,0% au premier, les plus fortes baisses étant enregistrées dans les travaux publics (-3,0%), l'hôtellerie-restauration, les services et la fabrication (-2,5% pour chacun de ces secteurs).

Le recul a été moins marqué dans le bâtiment (-1%) et l'alimentation (-0,5%).

Seules'% des entreprises de proximité ont procédé à des embauches au premier semestre, soit une proportion identique aux six premiers mois de 2013.

S'agissant du trimestre en cours, 30% des chefs d'entreprise interrogés anticipent une baisse de leur chiffre d'affaires, alors qu'ils n'étaient que 23% trois mois plus tôt, contre 18% (-2 points) seulement qui prévoient une hausse de leur activité.

La proportion d'entreprises qui prévoient d'embaucher au second semestre varie peu d'un an sur l'autre, s'élevait à 12% contre 11% en 2013.

Dans un communiqué, l'UPA déclare que ces chiffres montrent que "le Pacte de responsabilité n'a encore aucune réalité dans les entreprises" et que l'accélération du calendrier de baisse du coût du travail réclamée par l'organisation est "totalement justifiée."

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • PSYYIR le lundi 28 juil 2014 à 18:05

    Pour mémoire, Nicolas Sarkozy avait augmenté son salaire à plus de 19.000 euros net par mois le 16 mai 2007 au lendemain de son investiture.

  • M1257259 le lundi 28 juil 2014 à 16:36

    artisant au smic, melanchon 17000€/mois, avocats 250 € de l'heure etctant qu'on sera dans cette logique on ne fera qu'aller un peu plus dans le mur

  • noterb1 le lundi 28 juil 2014 à 16:32

    j e m'amuse toujours de voir que certains se plaignent des impôts mais trouvent réjouissant que d'un autre côté d'autres pleureurs accumulent des milliards .

  • noterb1 le lundi 28 juil 2014 à 16:30

    L'UPA constate ce que tout le monde sait : sans client pas de boulot ! des clients avec des revenus en baisse : moins de boulot ! Il s'agit donc bien d'un problème de revenu . Pour certains tout va bien : augmentation extraordinaire des patrimoines , mais ils sont une minorité , des milliards accumulés par certains ne servent à rien dans l'économie réelle . Prendre le problème à l'envers avec le pacte de responsabilité c'est l'échec assuré .

  • mickae82 le lundi 28 juil 2014 à 16:19

    un ami ancien cadre sans emploi veut reprendre la boulangerie d'un gars voulant prendre sa retraite et n'en pouvant plus: résultat impossible car il a pas le c a p !pendant ce temps pas besoin de diplome pour les terminaux de cuisson qui dégèle les pates ttes prêtes venu europe de l'est . Va comprendre Charles ! ! !

  • c.debarg le lundi 28 juil 2014 à 15:52

    et ce n'est pas fini , ce n'est que le debut , nos politiques n'ont pas compris des impots en plus ce sont des achats en moins , ,

  • Cambio17 le lundi 28 juil 2014 à 15:31

    Taxé à mort, donc pas de pouvoir d'achat... Chômage à 5 millions... Ca rogne sur tout !

  • d.jousse le lundi 28 juil 2014 à 15:30

    merci qui?

  • 82554976 le lundi 28 juil 2014 à 15:08

    Merci françois !!!