L'activité des garagistes en berne en 2012

le
0
Le chiffre d'affaires du secteur du commerce automobile français a reculé de 2,5 % en 2012. Il perdu 5400 emplois. Et les perspectives restent moroses.

Mauvais mais pas catastrophique. Tel est le bilan 2012 des spécialistes du commerce de l'automobile, concessionnaires, agents, garagistes et carrossiers. Selon les chiffres publiés mardi matin par le Conseil national des professions de l'automobile (Cnpa), le chiffre d'affaires de ces professionnels a reculé de 2,5 % en 2012. Le pire était pourtant à craindre compte tenu de la chute des immatriculations de 14,5 % l'an dernier.

La tendance est cependant très négative, avec un septième mois consécutif de baisse. Tous les autres segments d'activité sont également dans le rouge, quoique dans des proportions moindres. Le chiffre d'affaires lié à la vente des voitures d'occasion recule ainsi de 2 % et celui de la réparation automobile cède 1,5 %.

La réparation résiste mieux

...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant