L'activité de M&A dans la tech américaine a chuté de 61% entre 2011 et 2015

le
0

(AOF) - Entre 2011 et 2015, le nombre de fusions-acquisitions dans le secteur technologique aux Etats-Unis a chuté de 61% à 521 opérations recensées l'année dernière. En valeur, la chute est tout aussi impressionnante et le montant des fusions-acquisitions en 2015 s'est élevé à 20,48 milliards d'euros, révèle le bureau d'études allemand ZEW. Il a ainsi retrouvé son niveau de 2009, en pleine crise financière. Le chercheur Niklas Dürr évoque deux raisons à cette chute.

D'abord, de nombreuses start-ups aux Etats-Unis peinent à atteindre leur point mort et à générer des profits. Elles sont donc peu attractives. Ensuite, il met en avant la bulle autour des "licornes", ces sociétés valorisées plus d'un milliard de dollars (jusqu'à 70 milliards dans le cas d'Uber par exemple) sans être cotées. "Il y a la crainte grandissante que cette bulle puisse éclater, ce qui n'incite pas les investisseurs à se porter acquéreurs de ces entreprises", explique le chercheur de ZEW.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant