L'activité dans les services repart en baisse en France

le
3
L'ACTIVITÉ DANS LES SERVICES EST REPARTIE À LA BAISSE
L'ACTIVITÉ DANS LES SERVICES EST REPARTIE À LA BAISSE

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur des services est repartie à la baisse en février en France, effaçant son petit rebond de décembre sous l'effet d'un recul des nouvelles commandes, le premier depuis quinze mois, selon la version définitive des indices Markit publiée jeudi.

L'indice des services s'est inscrit à 49,2, également un plus bas depuis novembre 2014, contre 50,3 en janvier, alors qu'il avait été annoncé à 49,8 en première estimation.

Il repasse sous le seuil de 50 qui sépare croissance et contraction de l'activité.

L'indice composite, qui intègre également des données concernant le secteur manufacturier - dont l'activité a très légèrement progressé en février - est retombé à 49,3, là encore nettement en-deçà de son estimation "flash" de 49,8, contre 50,2 en janvier.

Les chefs d'entreprises du secteur des services interrogés par Markit ont fait état d'une baisse de leurs nouvelles commandes et des commandes en instance.

Mais ils ont signalé dans le même temps une hausse de leurs effectifs pour le deuxième mois consécutif et Markit indique que leur degré d'optimisme sur l'évolution de leur activité reste "relativement stable" d'un mois sur l'autre, bien qu'en deçà de sa moyenne de long terme.

Enfin, les prix facturés ont accusé une nouvelle baisse en février bien que les prix payés par les entreprises continuent d'augmenter.

(Yann Le Guernigou, édité par Myriam Rivet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 le jeudi 3 mar 2016 à 11:34

    baisse évidement! lapsus!!

  • cletell3 le jeudi 3 mar 2016 à 11:27

    le travail ne permet pas aux personnes de vivrel'oisiveté elle ouiil est temps de mettre de l'ordre dans ce pays

  • lorant21 le jeudi 3 mar 2016 à 11:18

    "La reprise est là, je la sens." F.Hollande: juillet 2013. Depuis, on a une chance extraordinaire: baisse du pétrole, baise des taux, baise de l'euro.. et rien..