L'activité dans les services affectée par les attentats

le
1
LA CROISSANCE DANS LES SERVICES RALENTIT EN FRANCE
LA CROISSANCE DANS LES SERVICES RALENTIT EN FRANCE

PARIS (Reuters) - La croissance de l'activité dans le secteur des services a ralenti ce mois-ci en France, les secteurs du tourisme et des loisirs accusant l'impact des attentats de Paris et Saint-Denis, fait apparaître la version "flash" des indicateurs PMI de Markit publiée lundi.

Ce ralentissement a été en partie compensé par une légère accélération de la croissance dans le secteur manufacturier.

Globalement, le secteur privé français connaît en novembre son dixième mois consécutif de croissance, avec un indice composite qui ressort à 51,3. Il est en baisse par rapport à octobre (52,6) mais reste au-dessus de la barre des 50 qui sépare croissance contraction de l'activité.

L'indice des services recule pour sa part à 51,3 contre 52,7 le mois dernier. "Nous pensons que les attentats sont la principale raison de ce ralentissement", déclare Chris Williamson, chef économiste de Markit.

Soixante pour cent des entreprises du secteur des services interrogées par Markit et 52% de celles du secteur manufacturier ont fait parvenir leurs réponses à cette enquête mensuelle après les attentats du 13 novembre.

Mais s'il y a clairement un mouvement de désaffection des consommateurs, "l'histoire nous montre que ces événements ont généralement un impact très limité dans le temps", dit Chris Williamson.

L'indice manufacturier est ressorti pour sa part à 50,8, un plus haut depuis avril 2014, contre 50,6 en octobre.

"Le reste de l'enquête dresse un tableau un peu plus encourageant d'une économie française qui continue de se redresser", déclare encore Chris Williamson.

   

(Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sidelcr le lundi 23 nov 2015 à 09:24

    Les attentats ont bon dos , & les données bien rapides à tomber .