L'activité dans le secteur privé recule encore en août

le
2
NOUVEAU RECUL DE L'ACTIVITÉ DANS LE SECTEUR PRIVÉ EN AOÛT
NOUVEAU RECUL DE L'ACTIVITÉ DANS LE SECTEUR PRIVÉ EN AOÛT

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur privé français s'est contractée pour le quatrième mois consécutif en août malgré une très légère progression dans les services, selon les résultats définitifs de l'enquête PMI publiés mercredi par Markit.

L'indice du secteur des services est ressorti à 50,3 contre 50,4 en juillet, mois où il avait repassé la barre des 50 qui sépare contraction et croissance de l'activité pour la première fois depuis avril.

Mais il avait été annoncé à un niveau supérieur, 51,1, en première estimation.

L'indice composite, qui combine l'industrie manufacturière - dont l'indice a été publié lundi - et les services, est ressorti de son côté à 49,5 contre 49,4 un mois plus tôt, également en-deçà de sa marque en première estimation (50,0).

Pour Jack Kennedy, économiste de Markit, la stagnation de l'économie française aux premier et deuxième trimestres semble se prolonger au troisième du fait de la faiblesse du secteur manufacturier.

S'agissant des services, il souligne que les entreprises du secteur ont signalé en août une hausse des nouvelles commandes pour la première fois depuis cinq mois mais que dans le même temps, leur confiance se détériore et affiche un plus bas de quinze mois.

"Cette faiblesse des perspectives d'activité témoigne ainsi du pessimisme des entreprises quant à une amélioration prochaine de la situation, sentiment qu'illustre également l'accélération du rythme des suppressions de postes au cours du mois", dit-il.

(Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le mercredi 3 sept 2014 à 12:52

    La tête dans le sable, tout va bien, c'est la reprise; oui pour eux mais pas pour le Français qui commence à en avoir sérieusement marre de tout ces rigolos qu'il faudra bien un jour fouttre à la porte d'une lainère ou d'une autre!

  • mfouche2 le mercredi 3 sept 2014 à 11:31

    "Fort heureusement " , nous avons l'administartion et les elus les lus plethoriques du monde pour générer de l'activité , et ils s'y entendent fort bien . MALHEUREUSEMENT cette activité ne produit rien que du vent quand elle ne paralyse pas les vrais entrepreneurs . C'est ballot !! Une belle machine de 6 000 000 de fonctionnaires qui ne produit rien .