L'activité dans le privé continue de se contracter

le
2

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur privé a continué de se contracter en décembre en France mais à un rythme beaucoup plus lent que les mois précédents grâce au secteur des services, selon les premières estimations "flash" des indices Markit des directeurs d'achats publiées mardi.

Les entreprises de services interrogées dans le cadre de cette enquête ont ainsi fait état d'une hausse de leurs nouvelles commandes pour la première fois depuis quatre mois, leurs perspectives d'activité se situant à un plus haut depuis le mois de mars.

L'indice PMI composite, qui combine les secteurs de l'industrie et les services, s'inscrit ainsi à 49,1, après 47,9 en novembre, restant sous la barre de 50 séparant les zones de contraction et d'expansion de l'activité.

L'indice des seuls services est remonté à 49,8, un plus haut en quatre mois, après 47,9 en novembre.

L'indice du secteur manufacturier est en revanche tombé à 47,9, un plus bas de quatre mois, contre 48,4 un mois plus tôt.

Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un indice des services à 48,3 et un indice manufacturier à 48,6.

Pour Jack Kennedy, économiste chez Markit, si les services connaissent une petite embellie, "la situation du secteur

manufacturier reste en revanche préoccupante, la baisse de la production s'accélérant en décembre, en raison notamment de la faiblesse persistante de la demande et d'un climat fortement concurrentiel."

(Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8637171 le mardi 16 déc 2014 à 09:36

    Comment pourrait-il en être autrement ? ils ont accéléré la sape de l'économie de marché. Et leurs réformettes aggravent cette sape. Ils découragent le travail, la prise de responsabilités et l'investissement. Ils s'attaquent à d'imaginaires méchants capitalistes virtuels en soutenant toutes les revendications néfastes ! Ils ont crée un monde imaginaire où il y aurait des riches à plumer pour donner aux pauvres. Ils se trompent de livres ou de logiciels; mais les conséquences sont graves.

  • lorant21 le mardi 16 déc 2014 à 09:29

    "Je sens la reprise.. " F.Hollande: juillet 2013.