L'action Ingenico gagne 20% depuis le début de l'année, peut-on encore acheter?

le
0
DR
DR
Hasard ou non du calendrier, les dirigeants du champion français de la monétique ont récemment fait un beau pied de nez à Worldline. Ils ont, en effet, annoncé être entrés en négociation exclusive pour acquérir le néerlandais Globalcollect auprès de fonds d'investissement, moins d'une semaine après la première cotation de la filiale d'Atos. La société, qui revendique le rang de numéro un européen des services de paiement, était justement entrée en Bourse pour réaliser des acquisitions en disposant d'une force de frappe d'un milliard d'euros.

Ingenico a brûlé la politesse à son concurrent nouvellement coté en officialisant le projet de rachat de Globalcollect. En cas de finalisation, attendue au quatrième trimestre de cette année, cette transaction serait ni plus ni moins la plus grosse acquisition de l'histoire du groupe piloté par Philippe Lazare depuis 2007, bien loin devant celle du belge Ogone pour 360 millions d'euros en 2013 et de l'allemand Easycash en 2009 pour 290 millions. Globalcollect est valorisé 820 millions, soit 2,7 fois son chiffre d'affaires de l'an dernier et plus de 16?fois son excédent brut d'exploitation (Ebitda). L'opération doit être financée à environ 25% par recours à la trésorerie d'Ingenico et à 75% par dette bancaire.

Cette acquisition a été saluée par les investisseurs : le jour de son annonce, le titre Ingenico a ainsi bondi de 9,7% dans des volumes de transactions importants.

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant