L'action Essilor ne monte plus : faut-il vendre maintenant ?

le
0

(lerevenu.com) - Depuis le record atteint le 25 mars 2013 à 89,99 euros, le cours du leader mondial des verres correcteurs s'est régulièrement effrité, portant la baisse à 15% sur un an (hors dividende de 0,88 euro par action détaché le 30 mai 2013). 

A deux reprises en 2013, les dirigeants d'Essilor ont revu à la baisse leur objectif de croissance du chiffre d'affaires pour l'exercice passé.

La valorisation élevée à près de 24 fois le bénéfice net attendu cette année par le consensus des analystes et la rotation des portefeuilles vers des titres plus sensibles à la conjoncture ("value"), au détriment des valeurs dites de croissance ("growth"), davantage exposées aux débouchés émergents, ont contribué à la désaffection sur le titre Essilor. 

Le cours d'Essilor a également été pénalisé par le projet de loi du gouvernement prévoyant de faciliter la vente de lunettes sur Internet, qui pourrait, à terme, faire baisser le prix des verres.

Michael Jungling et Patrick Wood chez Morgan Stanley sont plus alarmistes, évoquant une "désintermédiation de la chaîne de valeur" sur le marché des verres progressifs. Selon les deux analystes, les opticiens peuvent de plus en plus développer leur propre marque, grâce à l'essor des nouvelles technologies numériques, contournant ainsi la suprématie d'Essilor. 

Ce risque sous-évalué, selon Morgan Stanley,  pourrait peser sur les profits et les multiples de valorisation d'Essilor. Le marché des verres progressifs,

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant