L'action Alcatel-Lucent redescend

le
0

(lerevenu.com) - Le cours de l'équipementier télécoms a perdu 12% en trois séances. Mais il gagne encore 133% en six mois.

Le détachement du droit de souscription le 19 novembre a provoqué un ajustement du cours de Bourse, de 3,05 à 2,90 euros. Chaque actionnaire d'Alcatel-Lucent a reçu un droit préférentiel de souscription par action enregistrée à l'issue de la séance de Bourse du 18 novembre. La souscription des actions nouvelles est réalisée au prix unitaire de 2,10 euros (0,05 euro de nominal et 2,05 euros de prime d'émission), à raison de 8 actions nouvelles pour 41 actions existantes. Le droit de souscription (Code Isin FR0011621937 – Mnémonique ALUDS) sera coté jusqu'au 29 novembre. Les actions nouvelles seront livrées le 9 décembre.

Mais la baisse du titre de 3,5% le 20 novembre vient d'un article du Wall Street Journal évoquant la fin des négociations informelles engagées entre Nokia et Alcatel-Lucent, portant sur l'acquisition par le finlandais de certaines filiales du groupe franco-américain dans les routeurs et le haut débit. Ces activités qui intéressent Nokia sont désormais considérées comme "core business" par les dirigeants d'Alcatel-Lucent. Des discussions entre les deux groupes, encouragées par des banques d'affaires, avaient déjà eu lieu fin 2012.

La situation financière d'Alcatel-Lucent reste dégradée.
Entre juin et septembre dernier, la dette nette a progressé de 26% à 1 milliard d'euros, subissant le poids des restructurations. Depuis, le groupe franco-américain a levé 750 millions de dollars d'obligations à 6,75% et obtenu une ligne de crédit renouvelable syndiquée d'un montant de 500 millions d'euros. Ajoutées à l'augmentation de capital, ces deux opérations s'inscrivent «dans le cadre de notre engagement de renforcer le bilan du groupe, engagement qui va de pair avec l'objectif de restaurer la compétitivité de l'entreprise», avait déclaré le directeur général Michel Combes.

Le titre a buté sur une forte résistance horizontale à 3,20 euros. Un important support graphique existe à 2,70 euros, le suivant se situant à 2,10 euros, correspondant à la base d'un canal ascendant et au prix de l'augmentation de capital.

A 6,5 milliards d'euros, la capitalisation boursière d'Alcatel-Lucent équivaut à 45% du chiffre d'affaires réalisé en 2012, contre un ratio de 110% pour le leader Ericsson. Mais la décote parait justifiée par la situation financière des deux groupes et par leur position concurrentielle.

Nous conseillons de vendre l'action Alcatel-Lucent. Vendez aussi le droit de souscription, en prenant garde aux frais minima prélevés par notre intermédiaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant