L'acteur Robert Downey Jr. gracié pour une affaire de drogue vieille de 19 ans

le
0
Robert Downey Jr. en 2009.
Robert Downey Jr. en 2009.

Celui qui a notamment incarné Iron Man au cinéma recouvre du même coup ses droits de citoyen, notamment le droit de vote.

L’acteur américain Robert Downey Jr. a été gracié jeudi 24 décembre par le gouverneur de Californie pour des faits de possession de drogue remontant à 1996.

Il a « payé sa dette envers la société et mérite une réhabilitation complète et sans conditions », a déclaré le gouverneur Jerry Brown à la veille de Noël, où les grâces sont traditionnellement accordées en Californie. Outre l’interprète du super-héros Iron Man, 91 personnes ont été graciées pour diverses condamnations.

« Une existence honnête et droite » Il avait été condamné après que la police eut trouvé dans sa voiture de l’héroïne, de la cocaïne et une arme à feu lors d’une arrestation à Los Angeles en 1996. Robert Downey Jr. avait passé plusieurs mois en prison en 1999 avant d’être placé en liberté surveillée jusqu’au 17 décembre 2002.

Depuis sa libération, Robert Downey Jr. a « mené une existence honnête et droite, fait preuve de bonnes moeurs et s’est conduit en citoyen respectant la loi », selon la grâce qui lui a été accordée.

La grâce n’efface pas la condamnation sur son casier judiciaire mais lui rend ses droits de citoyen, notamment le droit de vote.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant