L'Acropole étend ses horaires avec la crise

le
0
Grâce à des mutations de fonctionnaires, l'antique site du Parthénon est désormais ouvert onze heures par jour, toute l'année.

Juché en haut de l'Acropole, le Parthénon pourrait devenir rapidement le symbole de la réforme de l'État grec. À Athènes, pour évaluer les efforts de redressement économique du pays, les experts de l'Union européenne et du FMI auront noté que l'antique site est, comme ils le souhaitaient, désormais ouvert onze heures par jour, toute l'année.

Jusqu'ici, le célèbre monument, qui a inspiré les calandres de Rolls Royce, n'était accessible que huit mois par an seulement neuf heures par jour. D'avril à septembre, son accès était interdit après 17 heures. «Il fermera désormais à 19 heures. C'est une première», souligne le ministre de la Culture. La fusion des organismes publics dans le cadre de la réforme de l'État a permis ce changement notoire grâce à des mutations de fonctionnaires qui apparemment avaient pris de «mauvaises» habitudes : les touristes déçus devaient rebrousser chemin dès 15 heures.

Cette modification était d'autant plus urgente que, depu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant