L'acier s'allège tout en devenant plus résistant 

le
0
INTERVIEW - Jean-Martin Van der Hoeven, directeur ventes marketing, et Jean-Luc Thirion, directeur recherche et développement d'ArcelorMittal font le point des avancées techniques.

Comment l'acier peut-il à la fois gagner en poids et en solidité?

En ayant recours à un traitement d'emboutissage à chaud, technologie dont ArcelorMittal est l'un des pionniers. L'acier, chauffé à 900° avant d'être pressé puis refroidi, devient avec ce procédé plus résistant que par un traditionnel emboutissage à froid. Le gain de poids obtenu permet ainsi de diminuer la masse d'un véhicule sans compromettre ses performances de structure.

Où peut-on gagner le plus de kilos?

En premier sur la caisse elle-même: les gains que nous avons obtenus (notre projet S-in motion) sont actuellement de l'ordre de 20 %. Nous dépassons ce chiffre sur certains éléments du châssis, comme le berceau moteur, les traverses et certaines pièces de liaisons au sol. Une voiture intègre actuellement, en moyenne, environ 10 % d'acier haute résistance. Nous estimons que cette proportion devrait atteindre 30 % en 2020.

Le recours à l'aluminium ou les composites ne tempère-t-il pas ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant