L'acheminement à « j + 2 » se généralise à La Poste

le
0
Ce tarif économique accompagné de promesses écologiques, mais qui donne aussi aux équipes de La Poste une plus grande souplesse d'organisation, deviendrait peu à peu la norme, au détriment du timbre « rouge », plus rapide.

La Poste et l'État négocient les dernières lignes de leur prochain «contrat de service public», qui fixera les objectifs et les moyens de l'entreprise pour la période 2013-2017. Le texte définitif, qui revient sur les quatre grandes missions de La Poste - service universel postal, distribution de la presse, accessibilité bancaire et contribution à l'aménagement du territoire -, devrait être signé fin avril.

Les syndicats ont déjà reçu une pré-version, qu'ils ont jugée très décevante, compte tenu des promesses que le gouvernement leur avait tenues. Ils soulignent notamment l'institutionnalisation de l'acheminement à «J + 2», déjà mis en œuvre avec la Lettre verte, lancée en octobre 2011. Ce tarif économique, accompagné de promess...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant