L'achat de Virgin Media relance la spéculation dans le câble

le
0
L'américain Liberty Global vient défier le groupe Murdoch en Grande-Bretagne.

«Les réseaux câblés deviennent tendance! Et ce n'est que le début», s'exalte le patron d'un câblo-opérateur, alors que l'américain Liberty Global a annoncé mardi soir le rachat de son concurrent britannique Virgin Media pour 23,3 milliards de dollars (soit 17,3 milliards d'euros) afin de créer le leader mondial du secteur.

Virgin Media, avec 4,9 millions d'abonnés en Grande-Bretagne, est le numéro deux de la télévision et de l'internet haut débit derrière BSkyB, contrôlé par Rupert Murdoch. Liberty, avec ce rachat ambitieux, veut détrôner le magnat des médias sur ce marché et entend créer «la première entreprise mondiale de communication à haut débit, couvrant 47 millions de domiciles et desservant 25 millions de clients dans 14 pays», a indiqué Mike Fries, le directeur général de Liberty Global. Le groupe américain table sur des économies et synergies importantes d'environ 180...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant